RÉUTILISER POUR MOINS JETER !

La pollution qu'on ne voit pas

À moins de vivre en ermite au fin fond d'une grotte isolée de toute activité humaine, vous avez forcément entendu parler de la pollution générée par les emballages, les bouteilles en plastique, les sacs et j'en passe... Tant d'objets qui font crier au scandale la moindre association environnementale.

 

Pourtant, ces accessoires sont loin d'être les seuls responsables de la pollution de notre très chère nature. Et parmi ceux qui nous paraissent improbables, il y a un tout petit objet qui se fait discret et qui pourtant est utilisé chaque année par des millions de personnes avant d'être jeté dans la nature, ou bien parfois quand cela se passe éventuellement bien, à la poubelle... Si tant est qu'il puisse être jeté dans la bonne couleur de poubelle... 

Imaginez-vous le matin à la machine à café du travail ou de celle de l'aire d'autoroute. Le café coule, la bonne odeur titille vos narines... Un peu de sucre pour certains, du lait pour d'autres... et pour mélanger le tout, vous vous servez de la petite touillette individuelle mise à disposition parmi d'autres... Le café sent bon, il est chaud, il réveille la bête qui est en vous, vous êtes enfin prêt à passer une belle journée. Un petit coup d’œil sur la montre, il est l'heure de commencer. Hop, on jette tout à la poubelle et on part...

Votre petite touillette, en plastique, en bois, en résine, en amidon de maïs... peu importe la matière, se retrouve à la poubelle après avoir été utilisée... une fois... une seule et unique fois...  Pas très grave répondrez-vous, c'est si petit!

C'est vrai, c'est petit, vraiment très petit. Mais imaginez des milliards de petits cafés chauds pris dans les mêmes conditions. Imaginez d'autres petits objets aussi petits comme les cure-dents par exemple. Des milliards de pics olives dans le verre pris le soir d'un week-end avec ses amis, des milliards de bouchées de cocktails, des milliards de mini brochettes... des milliards et des milliards de... Une pollution qui semble invisible et qui pourtant laisse des traces sur notre environnement.

Non recyclés, ces déchets se retrouvent sur les plages et dans les océans, causant des désastres sur la vie marine. Ils vont se transformer sous l'action du sel et des courants en une infinité de micro-particules ingérées par la faune des profondeurs marines. Chaque année, un million et demi d'animaux meurent à cause du plastique qu'ils ingurgitent...(source @moustique.be)

Conclusion moins moralisatrice Chaque attention que nous porterons à un objet jetable sera une solution pour demain. Chaque objet jetable que nous refuserons d'utiliser sera un pas vers un monde plus propre et avec moins de déchets.

Nous aimons reprendre l'idée d'Eddy (@1dechetparjour) qui revendique le moins plutôt que le zéro. Le zéro nous tendant inexorablement vers un échec alors que me moins souligne et fait apparaître des efforts et des résultats visibles.

Utilisons des alternatives quand elles existent :

 Touillette à café réutilisable Cure-dents réutilisables

 

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .